Maroc: les islamistes ont peur du choléra algérien

Malgré les explications d’Anas Doukkali, ministre de la Santé, qui avait déclaré que son département avait pris toutes les mesures de vigilance aux frontières avec l’Algérie, les islamistes (PJD qui dirige le gouvernement) n’en démordent pas.
Ils ont relancé, par écrit et via leurs parlementaires, le ministre pour fournir plus de détails sur son plan pour éviter que le choléra, qui frappe le pays voisin, ne se transmette pas aux régions marocaines voisines.
L’Algérie, depuis août dernier, fait face aux ravages du choléra.
Selon des statistiques officielles, au moins une centaine de cas ont été recensés dans diverses régions du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.