Maroc: Nasser Bourita met en garde contre les ambitions de l’Iran de propager le chiisme en Afrique

Nasser Bourita, le chef de la diplomatie marocaine, charge encore une fois l’Iran. Lors d’une réunion de la commission permanente des Affaires étrangères au Parlement (chambre des représentants), ce mercredi 26 janvier, il a accusé l’Iran d’avoir des ambitions de propager le chiisme en Afrique et de menacer ainsi la sécurité spirituelle des pays adeptes du Sunnisme comme le Maroc.

Dans la foulée, il a rappelé la solidarité du Royaume avec les Émirats qui ont été attaqués par les Houthis, un mouvement yéménite justement soutenu par le régime de Téhéran.

Les relations entre Rabat et Téhéran sont rompues, pour rappel, depuis mai 2018. Le Maroc accuse l’Iran de pousser son allié libanais, le Hezbollah, pour armer et entraîner les séparatistes du Polisario. Et ce avec la complicité de l’Algérie qui accueille sur ses terres ce mouvement séparatistes depuis plusieurs décennies. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.