Le Maroc premier financeur des mosquées françaises

Selon un rapport du Sénat français réalisé à partir des chiffres fournis par le ministère français de l’Intérieur, le Maroc est le premier bailleur de fonds pour la construction et l’entretien des mosquées en France. En 2016, Rabat aura ainsi versé six millions d’euros, somme qui comprend également le salaire des imams détachés.

Loin devant l’Algérie dont la contribution s’est élevée à quelque deux millions d’euros lors de la même période pour la gestion de la Grande mosquée de Paris, dont elle a la charge depuis 1982. Entre 2011 et 2016, la contribution de l’Arabie Saoudite s’est a atteint 3,8 millions d’euros. Cet apport des Etats étrangers ne représente qu’environ 20% du financement des mosquées en France, les 80% restants provenant des dons des fidèles musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.