Maroc. Quand Abdellatif Hammouchi, patron de la police, revêt les habits du syndicaliste

On connaît l’homme en tant que patron du pôle sécurité-renseignement (DGSN-DGST), mais Abdellatif Hammouchi est aussi un redoutable syndicaliste.
Ce n’est pas une blague. Le patron de la police marocaine n’arrête pas de négocier, et d’arracher, de grands acquis pour les femmes et les hommes de ses services.
Selon des sources gouvernementales, il s’est personnellement démené récemment pour l’adoption d’un nouveau statut de base de la DGSN (direction générale de la sûreté nationale) et en «haut lieu», comme on le répète dans les salons de Casablanca et de Rabat.
Ce nouveau statut de base permet de doter la DGSN des cadres nécessaires à ses actions avec plus de souplesse dans le recrutement.
Mais il sera surtout synonyme de nouvelles augmentations salariales pour les policiers avec la création de nouveaux grades et un processus de promotion (échelles) plus juste, selon nos sources.
Rappelons que l’accord du 25 avril, signé entre le gouvernement, les syndicats et le patronat, permet des hausses salariales aux fonctionnaires et salariés du secteur privé.
«Le gouvernement a, semble-t-il, oublié les services de sécurité», ajoute notre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.