Maroc. SBM rend plus chère «la bière des pauvres»

Sans crier gare, Boissons du Maroc (SBM, ex-Brasseries du Maroc) a décidé d’augmenter le prix de la vente de la bière de base d’un dirhams. Ainsi, le prix chez les débiteurs devient de 12 au lieu de 11 dirhams et cette hausse porte sur les bières marocaines les plus consommées: les Flag et les Stork, toutes gammes et emballages confondus.

Du coup, les bars et restaurants ont décidé à leur tour de répercuter cette augmentation en faisant payer la bière service aux clients 3, voire 5 dirhams de plus.

Signalons que les boissons alcoolisées et les cigarettes contribuent de manière significative au budget général de l’Etat marocain. Les taxes imposées à ces deux produits sont évaluées à plus de 10 milliards de dirhams chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.