Medi1 Radio perd son audience et son influence : Qu’attend Hassan Khiyar pour stopper l’hémorragie

Celle qui était jadis considéré comme le fleuron du paysage médiatique maghrébin et la première chaîne radio du Maroc est définitivement en crise. La radio lancée par le défunt Pierre Casalta voit son audience et son influence s’effriter inexorablement, alors que son patron n’esquisse pas le moindre effort pour stopper l’hémorragie.

Les derniers chiffres de radiométrie livrés par le Centre interprofessionnel de mesure d’audience radio (CIRAD) et concernant le deuxième trimestre 2022 ont porté un grand coup au moral des journalistes et techniciens de la chaîne. En termes de durée d’écoute moyenne, Medi1 Radio dégringole à la septième place dans le classement des radios. Elle est précédée par radio Mohammed VI du Saint Coran, Med radio, Hit Radio, par MFM, Aswat ou encore Idaa Al Wataniya.

Le top management de Medi1 radio semble peu se soucier de cette situation. Face à cette perte d’audience et d’influence, Hassan Khiyar parait incapable de redresser la barre, comme d’ailleurs pour la gestion de la rédaction qui est aujourd’hui scindée en deux. La rédaction francophone résolument tournée vers Paris et la rédaction arabophone qui, faute de motivation, est définitivement à la dérive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.