Melilla: l’Espagne va recourir à la reconnaissance faciale sur la frontière avec le Maroc

L’Espagne va renforcer davantage les mesures de sécurité dans ses postes frontaliers avec le Maroc.
Lors de son premier déplacement à Melilla, le ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska a annoncé que son pays va recourir, dès cette année 2019, à la technologie de la reconnaissance faciale sur le poste frontalier de cette enclave pour mieux faciliter le transit des personnes et des biens.
Selon des sources espagnoles, ce poste frontalier connait un grand mouvement des deux côtés avec le transit quotidien de quelque 30.000 personnes et 5.000 véhicules.
Une base de données sera mise en place à cet effet et débutera avec celles des usagers réguliers. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *