Algérie: non, les Bouteflika n’ont pas fui vers la Suisse

L’information courre les réseaux sociaux en Algérie. Elle a même atterri sur la place publique suscitant un énorme malaise au sein de la population algérienne. Dans le sillage de l’affaire de « Kamel le Boucher » et de la cocaïne saisie au Port d’Oran, des sources anonymes ont fait circulé une première information selon laquelle Abdelaziz Bouteflika est parti se soigner en Suisse à l’occasion d’une simple visite de routine.

Rapidement, d’autres sources en rajoutent et laissent croire aux Algériens que plusieurs membres de la famille Bouteflika ont finalement rejoint Genève pour se mettre à l’abri des tensions suscitées par les luttes internes suite à l’affaire de cocaïne à Oran. Toutes ces informations s’avèrent être de parfaites fake news. Abdelaziz Bouteflika se trouve toujours dans la résidence présidentielle de Zéralda où tous les équipements médicaux sont disponibles pour effectuer des contrôles. Quant à son frère, l’influent conseiller Saïd Bouteflika, il travaille toujours au niveau de son bureau au Palais d’El-Mouradia, le siège de la Présidence algérienne sur les hauteurs d’Alger.

Aucun autre membre de la famille Bouteflika n’a quitté précipitamment le territoire algérien. Pour preuve, Sofiane Bouteflika, pilote d’Air Algérie, cousin de Saïd Bouteflika, a participé le plus normalement du monde à un séminaire organisé à l’hôpital militaire d’Ain Naadja à Alger.

Avec toutes ces révélations sur l’affaire de la cocaïne du port d’Oran, plusieurs chapelles politiques essaient de profiter de cette opportunité pour vendre l’image d’une institution présidentielle affaiblie et diminuée. Cette version des faits ne correspond pas à la réalité et nous reviendrons sur ce sujet dans nos prochaines éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Boukili 08:46 - juillet 1, 2018

    Les responsables algeriens nous ont cassé avec leur soit disant lutte contre le trafique des stup et que les voisins innode l’algerien avec du pouson alors que c’est eux les vrais mafieux les vrais trafiquants de drogue intercontinantale

    1. chaoui04 18:05 - juillet 8, 2018

      Boukili ,tu t’accroche comme de tiques.Vas voir du coté de ta tapette de roitelet ,l’émir des maztolines.

  2. Issa 22:01 - juillet 1, 2018

    Hhhh pourquoi fuir quand on a tous les pouvoirs et des cochons comme citoyens ?

    1. lahcen 21:41 - juillet 3, 2018

      Bouteflika est aimé par les Algeriens .Il n’ y a que les traitres qui l’attaquent sur sa santé,Il fera In-challah un 5eme mandat pour emmerder les princes et les roitelets voleurs .

    2. chaoui04 18:03 - juillet 8, 2018

      Issa la pédale du roitelet:Alors le marococu ,esclave de son homo6 ce te gratte le postérieur?Si oui invite un papie gaulois ça lui fera plaisir et ce te soulagera en échange de quelques dirham.Allez vas servile de son roitelet.

  3. TERTAG DJAMEL 08:33 - juillet 24, 2018

    contact@orientxxi.info ALGER le 24. Juillet . 2018
    Lettre ouverte au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.

    Tertag djamel fils de chahid
    Cité ismail yafçah bat n 5 bab azzouar alger
    Mon numéro de téléphone 05 54 07 83 33

    Objet : Demande d’intervention personnelle.

    Monsieur le Président, démontrez aux peuple Algériens que l’Algérie est plus importante à vos, yeux.

    De quelle justice vous parler, après 19 ans de pouvoir. Comment expliqué, vous, n’est grave que vous ne soyez pas au courant de se qui se passe dans tous les niveaux.

    Monsieur le Président, le 08 octobre 1999 je suis adresse a vous personnellement une lettre ouverte par la vois journal le soir d’Algérie et après une semaine vous avez intervenir personnellement et après quelle moi la mafia il a vendu les lots terrais avec des actes falsifié et voila l’Algérie après 19 ans sous votre reine

    Ces l’annes 1997 cherif rehami 106 le plus grand voleur de L’Algérie il ma détouner mes lots trains maitenat L’intouchable 106 ET LE voleur de L’Algérie (CHERIF RAHMANI et sa femme MM. HADJA BENTAHAR ZOUBIA ) il vit en France avec la ( nationalité française ) Et il a laisser ses Avocates a agler il parle sa place . ( tayabat Hammam . ? )

    Monsieur, j’ai envoyé à plusieurs reprises des réclamations à la présidence sans aucune suite et j’ai téléphoné plusieurs fois et chaque on me demande de ré envoyer le dossier car mes réclamations ne sont jamais enregistré à la présidence, pourquoi ? De quel état vous parlez ?
    c’est ça l’état de droit dont vous parlé, Incroyable mais c’est vrai !!

    j’ai accusé Madame la juge, qui ma falsifié un jugement la première fois j’ai été convoqué par monsieur le procureur de la république ces années 2008 et la deniére fois j’ai été convoqué par monsieur le procureur ces années 2018 pour une enquête et après je suis convoqué a pour plus de 40 fois a tous les niveaux.

    Exemple, Monsieur procureur général, , commissaire de police, inspecteur général du ministère de la justice, la dernière année entre mars 2017 et mars 2018 je suis convoqué 03 fois par Monsieur le procureur.

    Juin 2017 je suis convoqué par Monsieur le procureur D’El Harrach. J’ai donnant les preuves que cette mafia construit avec des actes falsifié avec un dossier de 88 pages j’ai donné tous les détait preuves à l’appui sans aucune suite..

    Pourquoi mon dossier il est bloqué pour une énquete depuis des annees chez le vice ministre de la défense algerienne ahmed gaid salah.

    Monsieur le Président vous déclaré que l’Algérie est un état de droit, de quel état vous parlez ! Un jugement falsifié traine en enquête plus de 10 ans, depuis avant je sucrier est ca ne se fait pas comme ça.

    Plusieurs fois j’ai demandé une audoises au, Ministère de la justice sans aucune suite.

    J’ai eu l’information six mois à l’avance que mon dossier sera fermé définitivement et sous votre orde la présidence vous avez démolis tous les villas détourné par la mafia- parmi eu mes lots de terrains, pourquoi tout les villas sont démolies sauf la mienne. Quel état vous parlez !

    Monsieur le Président, Cette mafia qui construits sur mes lots de terrains avec des actes falsifié par le biais de quelqu’un que je connais depuis plus de 20 ans dans son bureau avec deux témoins en disant que la construction ne s’arrêtera jamais et votre dossier ne sera jamais ouvertet monsieur le procureur de la république j’ai donné tous les détait annés 2017 , de quelle état vous parler !

    Monsieur le Président, Comme vous interpréter sa .? j’ai informé par écrire a tous les niveeaux la présidence et Monsieur le procureur D’El Harrach et Ministère de la justice et ministre de la défense et la gendarmerie national que la mafia il mon disant que la construction ne s’arrêtera jamais et votre dossier ne sera jamais ouvert et Alors depuis sans aucune suite..

    Je vous informe Monsieur le Président de la République Algérienne ma situation a tous les niveaux est en désastre et se qui m’arrive, demandé une justice.

    A titre d’information c’est la dernière lettre que je m’adresse à votre excellence et que chacun assume ses responsabilités.

    Cette mafia qui dirige Des Ministère doit être jugé car l’Algérie n’est pas une propriété privé, le peuple Algérien à depuis 1,5 millions de martyres pour vivre et parmi eux c’est mon père, gloire à nos martyres. en attendant une suite favorable de votre part, veuillez agréer Monsieur le Président.

    VOIR MA PAGE TWITTER AU NOM TERTAG DJAMEL
    sos a tous les instance international de intervenir merci