Parlement français : le Maroc constitue « un pôle de stabilité » au Maghreb malgré la persistance de tensions socio-économiques

« Le Maroc représente un pôle de stabilité politique dans la région, comme l’a démontré le bon déroulement des élections législatives de septembre 2021 ». C’est la conclusion du rapport d’information de l’Assemblée nationale française, élaboré par une mission d’information sur les enjeux de défense en Méditerranée.

Cela dit, souligne le rapport rendu public par la commission de la défense nationale et des forces armées du parlement français, « les tensions économiques et sociales perdurent » comme l’ont démontré certaines manifestations entre 2016 et 2018. « La pression migratoire venant du Maroc comme lors des événements du 17 mai 2021 aux frontières de la ville de Ceuta illustre ces tensions », ajoute le rapport.

Concernant le Sahara occidental, « les hostilités, principalement concentrées dans le nord du territoire près de Mahbas, demeurent à ce stade de faible intensité », explique le rapport établi par les deux députés de droite, Jean-Jacques Ferrara et Philippe Michel-Kleisbauer.

En dépit de la grave crise diplomatique entre l’Algérie et le Maroc, les rapporteurs estiment comme c’est par ailleurs l’avis de plusieurs personnes auditionnées par eux, que le risque d’une transformation des hostilités au Sahara occidental en un conflit conventionnel entre acteurs étatiques apparaît limité à ce stade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.