Phosphates : Guerre maroco-saoudienne sur les marchés africains

Alors qu’ils sentaient tranquilles dans leur bastion africain, voilà que les Marocains se découvrent de nouveaux concurrents sur le juteux marché des engrais dans le continent. C’est ce qu’affirme la lettre Africa Intelligence dans sa dernière livraison en rapportant que l’année dernière, les cadres de l’OCP avaient été surpris par la présence d’un grand stand du saoudien Maaden à l’Investing in African Mining Indaba au Cap en Afrique du Sud.

Selon la lettre confidentielle, une bataille invisible mais hautement stratégique fait rage entre le mastodonte marocain OCP et les sociétés saoudiennes et russes. D’ailleurs, la société saoudienne Maaden vient de faire sa première livraison de phosphates en janvier dernier pour le Mali. Les Saoudiens sont également très actifs sur l’Ile Maurice où ils ont acheté la société de distribution d’engrais locale Meridian. Et c’est à travers cette dernière qu’ils couvrent le Mozambique, la Zambie, le Malawi et le Zimbabwe. Dans cette région, l’OCP demeure confiné en Ethiopie et son incursion au Ghana n’a pas été de tout repos. Des sources bien informées soupçonnent les déboires juridiques des Marocains au Ghana à une « main invisible » saoudienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.