Pourparlers à Bouznika. Vers Une solution marocaine à la crise libyenne ?

Secoué pour un conflit armé depuis la chute du régime de Mouamar Kadhafi, la Libye peine à trouver une issue favorable aux pourparlers menés par les acteurs internationaux, toutefois, une solution pourrait provenir prochainement du Maroc.

En effet, les représentants du gouvernement d’entente nationale et du parlement de Tobrouk se sont retrouvés ce week-end à l’hôtel Vichy dans la ville balnéaire de Bouznika au Maroc pour discuter du dossier libyen avec des hauts responsables marocains.

Une nouvelle réunion pourrait également avoir lieu dans les jours à venir à Rabat entre le chef du Haut Conseil d’État de Libye, Khaled Al Mechri et le président du parlement basé à Tobrouk, Aguila Saleh.

Se tenant à distance égale des deux parties en conflit, Rabat s’active diplomatiquement pour une solution politique pacifique à la guerre, alors que l’embargo sur les armes continue d’être violé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.