Pourquoi l’état de santé du président Bensalah risque de compromettre les plans du général Gaïd Salah

Le mardi 4 juin, les Algériens qui regardent en direct sur la télévision publique la prière de l’Aïd-el-Fitr à la Grande mosquée d’Alger sont estomaqués. Abdelkader Bensalah, président par intérim depuis la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika, est méconnaissable. Traits creusés, visage émacié, l’homme semble très fatigué…tellement fatigué que les services d’El Mouradia sont obligés d’annuler la traditionnelle cérémonie de vœux prévue au Palais du peuple. A 77 ans, Abdelkader Bensalah déjà opéré en 2015 dans un hôpital parisien d’une tumeur cancéreuse a rechuté. Il subit aujourd’hui des traitements lourds qui le marquent physiquement et réduisent sa capacité de travail.

Et c’est ce qui inquiète le général Ahmed Gaïd Salah qui tient en lui un prête-nom très docile et très obéissant. L’homme fort de l’Algérie n’a pas d’autres solutions en poche pour organiser les élections. Il tient à Abdelkader Bensalah parce qu’il évite à l’appareil militaire de se mettre protocolairement en avant, ce qui serait très mal vue par les capitales européennes. D’ailleurs, tout changement à la tête du pouvoir exécutif intérimaire serait assimilé à un « tripatouillage » maladroit. C’est ce qui fait dire à un diplomate européen en poste à Alger que le général Ahmed Gaïd Salah dépend aujourd’hui de l’état de santé de Bensalah plus que du mouvement des foules dans la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Zaoui 21:56 - juin 17, 2019

    Mon pays est beau mais j ai l impression qu il y a plus de generaux que d ‘habitants, entre l’ armee et la religion !!! Choisis ton camp camarade

  2. Mael 22:25 - juin 20, 2019

    Bonsoir
    La France aura des comptes a rendre au peuple Algérien comment la France peut elle bradé la nationalité Française en la donnant a des voleur des corrompu cet 1 honte et non 1 honneur pas la France j espère que des avocat bi nationaux porterons ces affaires au tribunal pour que justice soit faite et retrait immédiat de la nationalité Française puis extradition vers l Algérie pour qu ils rende l argent et tous les Biens Mal aquies

  3. Ahmed 13:14 - juin 21, 2019

    Pourquoi il ne démissionne pas et reste chez lui auprès des siens ? Sur le point de mourir il accepte d’être une caution pour un général qui ne le respecte même pas. Soubhanallah.

    1. karim 15:52 - juin 29, 2019

      c’est le mac qui decide pas la………………..