Sarkozy séduit par le président syrien

Le président français, Nicolas Sarkozy ne regarde plus vers le Maghreb où il a pris ses distances avec tous les dirigeants de la région. Depuis un certain moment, il ne regarde plus que vers le Moyen-Orient.

Après une parenthèse où il était séduit par le président égyptien Housni Moubarak, voici qu’il ne cesse aujourd’hui de répéter devant ses homologues européens que le président syrien « est un homme de parole qui a tenu tous les engagements qu’il a pris avec nous ». C’est pour cette raison que la France lui fait confiance, d’autant qu’elle est prête à l’aider dans tous les domaines, plus particulièrement économiques, ajoute Sarkozy. Par ailleurs, Jean-Claude Cousseran a recommencé à faire l’aller-retour entre Paris et Damas, sur demande de cette dernière. A cet égard, de sources françaises concordantes, on apprend que la Syrie a joué un rôle important afin de déjouer l’attentat qui aurait visé l’ambassade de France à Bagdad. Un geste très apprécié par L’Elysée qui recevra, en fin de cette semaine, le chef de l’Etat syrien en guise de reconnaissance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.