Terrorisme. Avec l’aide de la DGST marocaine, l’Espagne démantèle une cellule de recrutement de femmes «reproductrices»

Les autorités espagnoles ont annoncé, ce vendredi 16 octobre, le démantèlement d’une cellule terroriste spécialisée dans le recrutement de femmes. Selon la police espagnole, deux individus ont été interpellés à Las Palmas et Melilla et placés en détention suite à des enquêtes menées en collaboration avec la DGST marocaine et Europol.

Mais c’est le mode d’action de ces présumés terroristes qui surprend. Ses deux membres recherchaient des femmes vulnérables pour les endoctriner avant de les marier à des jihadistes et assurer ainsi la continuité de la lignée des combattants radicalisés.

Selon les sources espagnoles, cette dernière cellule est affiliée à Al-Qaïda, organisation qui survit encore au moment où Daech (Etat islamique) a repris le flambeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.