Testée positive au Covid-19, Aminatou Haidar empêchée d’embarquer sur Royal Air Maroc

Alertée par les autorités sanitaires de la ville de Laâyoune, la compagnie RAM a empêché Aminatou Haidar, figure des séparatistes sahraouies de l’intérieur testée positive au Covid-19, d’embarquer au bord sur le vol AT418 du mercredi 18 novembre en partance de Laâyoune vers Las Palmas.

C’est conformément au protocole de l’état d’urgence sanitaire qui vise la préservation de la santé des autres passagers, comme c’est d’ailleurs le cas partout dans le monde, qu’Aminatou Haidar a été prié de rentrer chez elle jusqu’à ce qu’elle soit guérie du coronavirus, alors que son fils qui devait l’accompagner dans ce vol a pu lui embarquer.

Comme c’est le cas dans la quasi-totalité des compagnies aériennes mondiales, la Royal Air Maroc interdit ces vols aux personnes positives à la Covid 19 qui risquent de contaminer la totalité des passagers. Logiquement, toute personne contaminée à la Covid-19 se doit d’observer un confinement strict de 14 jours et d’éviter tout contact avec d’autres personnes.

Selon des sources bien informées, le Polisario qui s’est retrouvé muselé diplomatiquement et militairement, cherche à réactiver les réseaux séparatistes à l’intérieur du Sahara. Le choix d’Aminatou Haidar et de la date de la célébration de la fête de l’Indépendance du royaume n’est pas un hasard. Le Polisario voulait créer un esclandre afin de masquer ces multiples échecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.