Thales ouvre au Maroc son premier centre opérationnel de cybersécurité en Afrique

C’est une première en Afrique pour le géant mondial de la High-tech, de la cybersécurité et de l’intelligence artificielle. Thales vient d’annoncer l’installation, au Maroc, de son sixième centre opérationnel de cybersécurité (SOC).

Selon ce groupe, cela va permettre au Maroc et au continent africain “de bénéficier d’une protection en temps réel contre les cyberattaques” surtout avec l’évolution que connaît le secteur et la transformation numérique des sociétés africaines, illustrée par la généralisation du paiement mobile sur le continent, et l’augmentation du télétravail, conséquence de la crise sanitaire.

“Au-delà du secteur financier, explique Thales, tous les secteurs sont concernés, dont les plus vitaux, les services de l’Etat mais aussi la distribution d’eau, d’énergie et les télécommunications.

Les SOCs, rappelle le groupe qui est déjà présent au Maroc, rassemblent des capacités de détection et d’analyse des menaces 24h sur 24, 7 jours sur 7, et proposent des réponses en conformité avec les infrastructures et les politiques de cybersécurité du pays”. Avec cette nouvelle installation au Maroc, Thales porte le nombre de ses SOCs à six puisque cinq centres sont déjà opérationnels au Canada, en France, à Hong-Kong, aux Pays-Bas, et au Royaume-Uni.

Au Maroc, la filiale de Thales est dirigée par Hicham Alj.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.