Vidéo. Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, admet que la crise avec le Maroc est due au Sahara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.