Visite de Macron: des journalistes français empêchés de travailler

Ce fut déjà le cas en avril 2016 pour la visite à Alger du premier ministre français Manuel Valls, les autorités algériennes ont une nouvelle fois refusé d’accorder un visa à plusieurs journalistes de différents organes de la presse française pour le déplacement de quelques heures en Algérie, mercredi 6 décembre, du président Emmanuel Macron. Les représentants du Monde (centre gauche), du Figaro (conservateur), de Mediapart (site d’information classé à la gauche de la gauche) et de « Quotidien » l’émission du très populaire Yann Barthès sur la chaîne de télévision TMC (groupe TF1) ne pourront donc pas se rendre à Alger dans le sillage du président français.

Ils l’ont appris de la part des services de l’Elysée qui traditionnellement s’occupent des démarches administratives auprès de l’ambassade d’Algérie à Paris pour l’obtention des visas nécessaires aux journalistes, sans qu’aucune explication ne leur ait été fournie pour justifier ces refus.

Une position pour le moins surprenante de la part des services diplomatiques d’une grande démocratie comme l’Algérie, ouverte sur le monde, qui prive ainsi nombre de lecteurs ou de téléspectateurs des comptes rendus d’une visite présidentielle importante, bien qu’express, pour les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.