Exclusif: Sur injonction de Mohammed VI, une nouvelle vie du Théâtre royal de Marrakech

Marrakech, principale destination touristique du Maroc, étoffe son offre culturelle. Les autorités élues de la ville ocre viennent de lancer deux ambitieux projets à coup de plusieurs dizaines de millions de dirhams. 

C’est ainsi que les travaux d’achèvement et de réaménagement du théâtre royal de Marrakech vont coûter 50 millions de dirhams. Ce monument artistique, situé dans le quartier de l’Hivernage, a été inauguré en 2001 par les rois Mohammed VI et Juan Carlos, mais les travaux n’ont jamais été achevés. 

En 2014, un plan de rénovation a été mis en place, mais a encore pris trop de retard. La ville ocre sera aussi dotée d’une nouvelle structure dédiée à la culture. Il s’agit de la Cité des arts et de la créativité. Les études et les suivis techniques de ce projet devront coûter 3,5 millions de dirhams. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ben kirat 12:47 - janvier 31, 2019

    Les échecs de ⵎⵓⵃⴰⵏⴷ ⵙⴻⴷⵉⵙ Mohand Sdis

  2. ben kirat 12:49 - janvier 31, 2019

    Les échecs de ⵎⵓⵃⴰⵏⴷ ⵙⴻⴷⵉⵙ Mohand Sdis du Théâtre royal de Marrakech

  3. Mansour Essaïh 18:33 - février 1, 2019

    ‘’…inauguré en 2001 par les rois Mohammed VI et Juan Carlos, mais les travaux n’ont jamais été achevés…’’ !
    Le président de la cour des comptes (M. Jettou, pour ne pas le nommer) devrait jeter un coup d’œil sur les tenants et aboutissant d’un projet inauguré sans qu’il soit achevé ! Devrions-nous en faire encore une ‘’particularité marocaine’’ ?

    L’Article nous dit une demi-vérité en nous renseignant sur le budget supplémentaire de 50 milliards de dirhams (excusez du peu !) pour achever les caisses de l’état en achevant les travaux de ce monument. Il ne nous dit rien sur combien a couté cet ouvrage jusqu’à son inauguration en 2001.
    Est-ce qu’on attendu 2019 (2019 – 2001 = 18 ans > 15 ans) pour faire bénéficier les voleurs présumés (disons-le tout de go) de l’extinction de l’action publique par prescription ?

    Mais, les ben harkis locaux (suivez mon regard) doivent balayer devant leur porte en premier lieu ! je suis amazigh rifain (je déteste le dire, parce que je déteste le régionalisme régional et ethnique et je déteste le racisme primaire qui hante certains esprits chagrin), mais avant tout, je suis marocain de Tanger à Lagouira et les 2 à 3 milliards de tonnes de fer à ciel ouvert de Ghar Jbilet à Tindouf ne transiteront que par la ville marocaine de Tantan. Tous les marocains l’ont juré pendant et après la marche verte bénie. N’en déplaise aux séparatistes, à leurs bailleurs de fonds en pétrodollars du peuple algérien et aux épagneuls franquistes qui cherchent à retourner au SAHARA MAROCAIN par le hublot.

    1. Lila 23:02 - février 2, 2019

      Qu’on me pende si j’ai compris un traître mot de votre propos !! Quel rapport entre Jettou, le Sahara et ce que vous appelez les « harkis locaux »?!!

      1. Mansour Essaïh 20:00 - février 8, 2019

        Vous avez perdu, mais je ne veux absolument pas que vous vous fassiez pendre. Je déteste ça. Qu’Allah vous protège. J’ai bien dit : ‘’suivez mon regard’’. Vous avez peut-être regardé mais vous n’avez rien vu.

        Je vais vous aider un peu : regardez juste un petit peu plus haut au-dessus de mon commentaire et vous allez constater un intrus de l’est qui porte atteinte à nos symboles. Ce type est d’un racisme primaire qui lui coule par le nez (Il m’a été permis de lire ses commentaires racistes envers les marocains et les autres africains du sud du Sahara). En termes de racisme, il n’a d’égal ni le régime de l’apartheid, ni le Ku Klux Klan (KKK) et ni même Satan. Sauf votre respect, c’est un vrai KK – K.

        Le dernier paragraphe, c’était pour fermer le clapet à cette honte de l’humanité et n’a rien à voir avec les deux premiers. Vous pouviez le deviner aisément.

  4. Nasser Fayçal 11:26 - février 15, 2019

    ouf enfin, ça fait des années quand attends, faut pas oublier de mattre en place aprés une équipe bien expérimenté pour la programmation culturelle et artistique du lieux, vraiment c’est lamentable d’avoir perdu toutes ces années … et j’espère que cette fois ça va marcher …

    fayçal