Le président du parlement Habib El Malki, les rats et les caméras

Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, ne regarde pas à la dépense et casse encore sa tirelire. D’un seul coup, il a lancé deux grands marchés à plusieurs millions de dirhams.

Le premier, d’un montant de 3 millions de dirhams, est relatif au nettoyage de l’Hémicycle alors que 130.000 dirhams iront à la… dératisation.  Jusque-là, on ne savait pas que les méchants rongeurs hantaient l’institution parlementaire. 

Le deuxième marché lancé par ce leader de l’USFP porte sur la vidéosurveillance et est d’une valeur de 4 millions de dirhams. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *