380 milliards de dollars pour désigner le successeur du Roi Salmane

Le vice-prince héritier saoudien Mohamed Bin Salmane aurait désormais un boulevard  c’est désormais pour devenir le premier roi de la deuxième génération des Saoud. Le contrat faramineux de de 380 milliards de dollars passé entre Ryad et Washington aurait pour objectif de barrer la route au prince héritier Mohamed Bin Nayef, et de propulser d’ici la fin de l’été le très jeune Mohamed Bin Salmane, comme seul successeur du roi Salmane, âgé aujourd’hui de 82 ans. Cette « gentillesse » accordée par l’Arabie Saoudite  à Donald Trump a été négociée directement entre le gendre du président, Jared Kushner, et Mohamed Bin Salmane par l’entremise du Cheikh Mohamed Bin Zayed, véritable homme fort de la région. Ce dernier s’investit totalement en faveur du prince Mohamed Bin Salmane, qui l’encourage notamment à faciliter la nomination de son frère cadet Khaled comme ambassadeur à Washington. Une manière de barrer définitivement la route aux autres prétendants à la succession en Arabie Saoudite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *