422 heures de débats autour de la loi de Finances 2018

La première chambre du Parlement marocain (chambre basse) vient de dévoiler le volume horaire des travaux qu’avait nécessité l’examen et l’adoption du projet de loi de Finances pour l’année 2018. En tout, l’examen en commissions chargées d’étudier les budgets de l’ensemble des secteurs,  a nécessité 400 heures, apprend-on auprès de l’institution législative. Vingt-deux heures pour ce qui est des quatre séances plénières.

Le PLF 2018 a été adopté par 180 voix pour, 53 contre et 29 abstenions. Le gouvernement, en la personne du ministre des Finances, a accepté 47% des 220 amendements présentés aussi bien par la majorité que par les partis de l’opposition.  Le PLF 2018 devra par la suite être examiné par la deuxième chambre du Parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *