Ces 650 Marocains qui veulent obtenir la nationalité israélienne

C’est un dossier pour le moins insolite que celui de 650 irréductibles ressortissants marocains qui vivent aujourd’hui en Israël et qui veulent que leur progéniture obtienne la nationalité de leur pays d’accueil. A l’origine de cette affaire, des centaines de Marocains qui avaient obtenus dans les années Quatre-vingt-dix des autorisations pour s’installer dans le Néguev, Ashkelon et le Nord d’Israël, afin de travailler dans l’agriculture ou sur les chantiers de construction. A l’époque, le royaume chérifien et Israël entretenaient des relations officielles avec Tel-Aviv, à travers le bureau de liaison israélien à Rabat. Une partie de ces personnes sont, d’après le quotidien Al Ahdath Al Mghribia, arrivés dans l’Etat hébreu avec des visas touristiques avant que leur statut ne se transforme séjour résidentiel. D’après des sources diplomatiques israéliennes, il est peu probable que les enfants de ces Marocains, nés en Israël, puissent obtenir la nationalité israélienne. La législation de ce pays reste l’une des plus fermée en ce qui concerne l’octroi de la nationalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *