A qui Benchemsi a-t-il (réellement) vendu ses parts ?

Malgré ses multiples dénégations durant l’été, Ahmed Réda Benchemsi, fondateur et directeur de l’hebdomadaire casablancais Tel Quel, a fini par vendre ses parts et par quitter le royaume à destination des Etats-Unis où il va bénéficier d’une bourse afin de poursuivre ses études.

Il y a deux semaines, ARB, en compagnie du rédacteur en chef Karim Boukhari, s’était déplacé à Paris pour rencontrer les familles Servan-Schreiber et Mernissi, les plus grands actionnaires du groupe. Il s’agissait de leur présenter Karim Boukhari qui allait le remplacer à la tête de la publication. Auparavant, ARB avait cédé ses parts, qui se montaient à 20 % de l’affaire, à Perla Servan-Schreiber et à Mernissi qui détiennent dorénavant 38, 5 % chacun. Il semblerait que la prochaine étape serait la revente par ceux-ci de la publication. La plupart des acheteurs potentiels exigeaient le départ d’Ahmed Réda Benchemssi, jugé comme ayant perdu le « flair » qui avait fait le succès de Tel quel. L’aventure de Tel Quel démarre en 2000 quant le jeune et talentueux journaliste d’investigation décide de s’installer à son compte. Il arrive à réunir un tour de table ventilé sur plusieurs actionnaires et hisse Tel Quel en quelques années au premier rang des hebdomadaires francophones marocains. Une Succes Story qui risque de partir en capilotade, tant les incertitudes demeurent sut la feuille de route de la publication.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *