Hjira n’investit pas dans la Pierrette

L’information circule avec insistance dans les milieux d’affaires casablancais.

L’istiqlalien Ahmed Taoufiq Hjira, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, en proie à de graves difficultés, aurait achevé ces dernières semaines la construction d’un véritable petit palais dans le sud de l’Espagne, et plus précisément dans la somptueuse station balnéaire très convoitée de Marbella, sur la Costa d’El Sol. D’après l’information qui s’est vite répandue dans les salons de la capitale économique du royaume chérifien, la « demeure ibère » de Taoufiq Hjira aurait coûté la bagatelle de 2 millions d’euros. Si cette information s’avère vraie, les choses se compliqueraient davantage pour le ministre marocain de l’Habitat, déjà en délicatesse avec le secrétaire général de l’Istiqlal et premier ministre Abbas El Fassi qui ne voit pas d’un bon œil les ambitions affichées par Hjira pour briguer sa succession. D’autant que ces derniers jours, l’épineux dossier de l’urbanisme que Hjira gérait, lui a été enlevé et confié au ministère de l’Intérieur. Un signe qui ne trompe pas sur la cote actuelle du politicien Oujdi dans les arcanes du Makhzen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *