Le Maroc fait salle comble dans le seizième

Première grande sortie lobbying pour l’ambassade du Maroc à Paris sous la houlette de El Mostafa Sahel, que l’on disait moins enclin que son prédécesseur, Fathallah Sijilmassi, à monter des coups « flamboyants ».


En binôme avec le député-maire du très prisé seizième arrondissement de Paris, Claude Goasguen, Sahel a organisé la semaine culturelle du Royaume en investissant les locaux de la mairie, la transfigurant en annexe de Marrakech. Au programme : défilé de caftans, présentation de produits artisanaux et tente caïdale dressée dans les jardins de l’hôtel particulier de la mairie. Une foule parisienne très « maroccophile » s’est empressée aux abords du bâtiment pour admirer les délices du Royaume Chérifien, mais le nombre de places était malheureusement limité et réservé aux porteurs de cartons. A l’entrée, un observateur averti de la vie politique française faisait remarquer à ses interlocuteurs : « depuis 20 ans, c’est le seizième qui vit à Marrakech, pour une fois que Marrakech vient à lui, il est normal que le tout-paris du show-bizz et de la finance soit présent… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *