Accusé d’agressions sexuelles par un homosexuel, le journaliste Slimane Raïssouni placé en garde à vue

Le journaliste Slimane Raïssouni, journaliste et directeur de la rédaction du quotidien Akhbar Alyoum (fondé par Taoufik Bouachrine, qui purge une peine de prison de 15 ans pour viols), a été interpellé il y a quelques minutes, devant son domicile à Casablanca.

Le prévenu a été mis en garde à vue en relation avec les accusations portées contre lui pour agressions sexuelles par un jeune homosexuel. La présumée victime, habitant à Marrakech, a été auditionnée, hier jeudi, par la police judiciaire de Casablanca.

Les faits remonteraient à 2018 quand, profitant de sa situation très précaire, Slimane Raïssouni aurait abusé sexuellement du jeune homme, dans son domicile casablancais.

Journaliste qui a appris sur le tas, Slimane Raïssouni est aussi connu pour son militantisme au sein de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH).

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Moh35 19:33 - mai 22, 2020

    Et que dit mimi sex dans tout ça ?
    Apparemment vos potes de rsf disent que c’est le makhzen qui a orchestré tout ça…
    To be continued.

  2. BENMOUFFOK 20:06 - mai 22, 2020

    Bizarre, il ce réveille 2 ans après ? Ou cherche t’on à ce débarrasser d’un journaliste ?

    1. amed 23:11 - mai 22, 2020

      ben, il était couché… non ?

  3. fikri 20:39 - mai 23, 2020

    il a critiqué schlomo6,il va en avoir pour 15 ou 20 ans,mais tout va bien au royaume.

  4. an 07:21 - mai 24, 2020

    parce que il est journaliste, chacun est libre , homosexuelite est connu tous les pays pourquoi mettre un homme en prison , chercher pourquoi……