Adil Douiri se lance dans la presse

La presse écrite au Maroc attise les appétits des investisseurs, malgré un lectorat réduit. Le groupe Al Massae Media est ainsi en train de lancer deux hebdomadaires d’un seul coup.

Après avoir vendu «Le Soir Echos», le groupe Al Massae Media envisagerait un hebdo arabophone pour la mi-juin et un autre francophone pour le début du mois de septembre. L’initiative du groupe de Rachid Niny semble faire des émules inattendus. Ainsi, Adil Douiri, ancien ministre istiqlalien du Tourisme, a en projet un hebdomadaire économique en français. Le président du cercle des économistes istiqlaliens, qui était revenu aux  affaires après un passage de cinq ans dans le gouvernement de Driss Jettou, a chargé le journaliste Taïb Chadi, ancien rédacteur en chef du « Soir Echos »,  de plancher sur le projet. Aux dernières nouvelles, Douiri attendrait toujours de trouver un partenaire «financier» avant de se lancer.
La nouveauté ne concerne pas que les nouvelles parutions. « Actuel », hebdomadaire généraliste contrôlé par Rachid Tlemçani, vient de conclure un accord avec le quotidien français «Le Figaro» pour s’occuper de sa régie commerciale dans le Royaume. Un «plus» pour ce titre de presse qui semble être béni par les dieux en ces moments de vaches maigres pour tous ses concurrents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *