Affaire Brahim Ghali : Madrid cherche une «issue judiciaire» qui ne déplairait pas à Alger

Nouveau rebondissement à quelques jours du procès de Brahim Ghali, poursuivi pour «génocide, torture, viol et crimes de guerre» par la justice espagnole : le chef séparatiste n’est pas le seul à être inquiété par l’Audience nationale, la plus haute instance pénale d’Espagne. Lui, avec d’autres responsables du Polisario et quatre généraux algériens sont cités par les plaignants,

Les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Espagne se sont tendues depuis l’accueil, en avril dernier, en Espagne du chef du Front Polisario, Brahim Ghali, venu pour des soins en utilisant de faux papiers. Selon nos sources, le tribunal, qui compte rouvrir les débats pour faire la lumière sur les crimes de Brahim Ghali, subit de fortes pressions des autorités espagnoles pour trouver une issue juridique qui ne mécontenterait pas Alger, ce qui fait peser une incertitude majeure sur le rendu du jugement final dans cette grave affaire qui secoue l’opinion publique espagnole.

Selon nos sources, l’indépendance de la justice espagnole est face à une dure épreuve, alors que la bonne conduite des investigations lancées en pleine tension entre le Maroc et l’Espagne est capitale. Tentant d’éteindre l’incendie sur sa présence en Espagne, la diplomatie socialiste affirme que l’accueil de Ghali obéit à un ordre purement procédural et humanitaire, au mépris des nombreux victimes.

Des associations sahraouies (et des militants ayant vécu dans les camps de réfugiés de Tindouf, en Algérie) accusent Brahim Ghali et des responsables séparatistes et des généraux algériens de viol, violation de droits humains et tortures. Ils avaient appelé les autorités espagnoles à le traduire en justice, pour qu’il soit jugé. Les alertes que ce dossier soit entaché par des relations État-justice ou de la raison d’État face au raisonnement juridique se multiplient. En outre, Ghali fait montre d’une arrogance sans limite et méprise la justice espagnole en refusant de comparaître sans l’accord préalable des autorités algériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Aananou Abdelaziz 19:07 - mai 21, 2021

    « refusant de comparaître sans l’accord préalable des autorités algériennes. » !!! ça montre que Ghali est une création algérienne tout comme son Polisario.. C’est tout le régime algérien qui doit être poursuivi pour crime contre l’humanité.. Mais ça viendra Ine cha Allah.

  2. Nouri 20:16 - mai 21, 2021

    Normal non ? L’Espagne est notre partenaire stratégique avec l’Allemagne .

    1. mouss 09:25 - mai 22, 2021

      quelle naivete confondante donc france espagne allemagne sont a 3 a se nourrir sur le pays de nouri au groin comme si ces pays avaient la moindr consideration a part des intérêts pour ton pays de tartufes
      tien pour voir en quelle consideration ces peuples la vous tiennent
      ecris France Allemagne Espagne et ecris algerie

      tu verra que meme sur des choses aussi basique qu ecrire le nom d un pays les leurs s ecrivent automatiquement avec une majuscule au debut tandis que celui du tiens
      s ecris automatiquement en minuscule et ce n est pas anodin c est voulu et assume et ca veut dire ce que ca veut dire cretin du hoggard……partenaire strategique tu t es pris pour une puissance mondial clodos

  3. BENMOUFFOK M'HAMED 20:43 - mai 21, 2021

    Ces accusations sont fantaisistes et ridicules, ce qui ce fait au Maroc, notamment avec les journalistes récalcitrant, est impossible avec le système judicaire Espagnol. Vu l’état de Ghali, elle ne cherchera même pas à le convoquer, juste un petit mot de sa par, il faudra trouver autre chose.

  4. Mansour Essaïh 02:02 - mai 22, 2021

    La classe politique espagnole vient de révéler au monde entier son instinct masochiste en assurant l’hébergement et des soins médicaux à l’un des assassins et violeurs les plus brutaux et les plus vicieux qui puissent exister à Alger, capitale que tout un chacun connait et à Rabouni, capitale de la RAST (République Arabe Sahraoui de Tindouf).

    Comment ça ?

    Très simple. Si vous voulez vous faire adorer par les gouvernants de Madrid et bénéficier d’un traitement royal à Logroño de La Rioja et partout sur le territoire spaniel, il vous suffit d’avoir assuré hébergement, blanchiment, nourriture, pétrodollars et logistique au MPAIAC pour aller commettre des actes terroristes à Las Palmas et à Tenerife ainsi qu’à l’ETA qui a semé la mort en Espagne pendant presque 60 ans.

    Est- ce suffisant ?

    Non ! Un maso n’est jamais satisfait avec la maltraitance que lui ont infligée seulement deux organisations terroristes. Ironie du sort, le même Parrain et Entremetteur lui a facilité les services d’une troisième organisation non moins terroriste qui n’est autre que le Poly-zéros qui a assassiné froidement des pêcheurs espagnols et dont le chef est reçu avec tous les égards à Logroño avec la complicité du gouvernement et de ses services de renseignement ainsi qu’avec l’indulgence paternelle de la justice espagnole.

    Traduction assistée par ordinateur à l’attention de qui de droit (Traducción asistida por ordenador para la atención de los interesados):

    La clase política española acaba de revelar al mundo entero su instinto masoquista al brindar alojamiento y atención médica a uno de los asesinos y violadores más brutales y viciosos que pueden existir en Argel, la capital que todos conocen asi como a Rabouni, capital de la RAST (República Árabe Saharaui de Tinduf).

    Como esto ?

    Muy simple. Si quieres ser adorado por los gobernantes de Madrid y recibir un trato real en Logroño de La Rioja y en todo el territorio Spaniel, solo necesitas asegurar alojamiento, blanqueo, comida, petrodólares y logística al MPAIAC para ir a cometer actos terroristas en Las Palmas y Tenerife así como a la ETA que sembró la muerte en España durante casi 60 años.

    ¿Es esto suficiente?

    No ! Un masoquista nunca está satisfecho con el maltrato que le infligen sólo dos organizaciones terroristas. Irónicamente, el mismo Padrino y Casamentero facilitó los servicios de una tercera organización no menos terrorista que no es otra que el frente Polyzeros que asesinó fríamente a pescadores españoles y cuyo líder es recibido con todo respeto a Logroño con la complicidad del gobierno y sus servicios de inteligencia asi como con la indulgencia paterna de la justicia española.

    PS : Quelle honte ! / Qué vergüenza !

    1. Nouri 20:13 - mai 22, 2021

      Le royaume « enchanté » vient de révéler au monde entier sa vraie nature : un pays sous-développé , et tellement misérable que ses habitants veulent fuir pour en finir avec leur pauvreté endémique que les médias désinformateurs veulent présenter comme une puissance régionale alors que ce sultanat moyenâgeux ne survit que grâce aux perfusions européennes et il a le culot de défier la main qui le nourrit.

      1. Ahmed 22:33 - mai 22, 2021

        Incapable , frustré, jaloux vous le resterez toujours… Incapable de soigner un malade covid, incapable d’exfiltrer un invité « tortionnaire » c est ça l armée du FLN.
        Simple rappel.. Houari Boumediene a bénéficié de notre hospitalité, hébergé, nourri et aide « fi sabil allah « il s est révélé comme un traître »… À vrai dire c est l une de vos spécialité  » harquis ».
        En fin de compte 1 pour le MAROC 0 pour l’Algérie.
        On a réussi à infiltré votre état major.. »Ghali » vous êtes des amateurs C est ça l armée de libération.
        En ce qui concerne les vaccin 76000 pour vous. Et 8 millions pour le MAROC.
        Vous attendez tjrs le Spoutnik « le meilleur vaccin » Teboune dans son affabulation a même déclaré que l Algérie, allait le produire.. C est ça le Nif….?????

      2. Ketab 02:01 - mai 23, 2021

        Cette monarchie satanique est en fin de vie . Ils payeront d’une façon ou d’une autre . Vos plages sont sales durant la saison estivale . Plein de préservatifs, avec plein de sperme , des vieux occidentaux qui percent vos gamins , filles et garçons.

      3. mouss 14:31 - mai 23, 2021

        d abord on ne dit pas defier mais mordre la main ui le nourri
        apres son compatriote qui disait que le Maroc va regretter…..d avoir defier l espagne et cun clown mous parle de defie
        tout a fait nous on en a les k….. nous ne sommes pas une nation qui venere ses maitres qui le ont colonise 132 ans
        toute la difference entre un royaume millénaires qui traverse une epoque de crise lui autrefois un empire (taper empire chérifiens sur le site de la bibliotheque de france ) qui a déjà fait face plusieur fois victorieusement a ses enemie européens l histoire est la pour en attester
        et rien du tout un pet foireux ans l histoire du monde un Frankenstein bati par un savant fou appele la france

        1. Nouri 17:33 - mai 23, 2021

          Je sais cela très bien. j’ai préféré user du terme « défier » au sens de « narguer » car le Maroc ne peut « mordre » au sens diplomatique du terme mais seulement gesticuler : il n’a pas les couilles assez solides pour le faire.