« Akhbar Al Yaoum » serait-il à vendre ?

Le quotidien marocain qui réalise depuis des mois une véritable percée dans le champ médiatique national, aiguise les appétits de plusieurs acheteurs. Le positionnement du quotidien dirigé par Taoufik Bouachrine ainsi que sa ligne éditoriale en ont fait un des journaux les plus influents de la place. [onlypaid] Cela n’aurait pas empêché son directeur de publication de chercher à vendre des parts d’actions qu’il détient dans le tour de table d’Akhbar Al Yaoum, selon des sources généralement bien informées. Si aucune information sûre n’a encore pu filtrer sur ces éventuelles « cessions » d’actions, beaucoup de monde s’interroge sur les relations jugées trop «amicales » qu’entretiendraient Taoufik Bouachrine avec le nouveau gouvernement islamiste de Abdelilah Benkirane.

La publication en exclusivité, par Akhbar Al Yaoum, des détails du programme gouvernemental avant qu’il ne soit soumis par le chef du gouvernement aux parlementaires, avait soulevé un début de polémique dans la presse marocaine. [/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *