Algérie : le DRS fait plier Abdelaziz Bouteflika sur le Maroc

Réponse du berger à la bergère. Alors que le clan présidentiel avait décidé de frapper un grand coup et de récupérer les faveurs des jeunes algériens soumis à une terrible pression économique et sociale, le DRS vient de faire capoter leur projet.[onlypaid] En effet, Abdelaziz Bouteflika comptait « offrir cet été le Maroc comme cadeaux aux jeunes algériens », affirme un habitué d’El Mouradia. Le président algérien voulait terminer son mandat sur une grande réconciliation avec le Maroc, mais aussi ouvrir une soupape dans cet étouffoir qui asphyxie les citoyens de son pays depuis les révoltes en Tunisie et en Egypte-destinations favorites des Algériens-. Son représentant spécial, Abdelaziz Belkhadem, -pourtant connu pour ne pas porter le royaume chérifien dans son cœur-  était monté au créneau il y a quelques jours pour annoncer la prochaine ouverture des frontières entre les deux grands pays du Maghreb fermée depuis17 ans. La presse algéroise a révélé elle aussi qu’ « un grand événement se préparait dans les coulisses ». Peine perdue. Le DRS qui voit d’un mauvais œil une telle démarche à siffler la fin de la partie. Contrairement à ce qui a été annoncé auparavant, le premier ministre Ahmed Ouyahia a en personne déclaré que l’Algérie n’était pas concerné pour le moment par la réouverture des frontières. La raison invoquée est « l’acharnement du Maroc contre les intérêts algériens ». D’après Ouyahia, dont les relations avec le Maroc sont médiocres, le royaume alaouite aurait agi, à travers son lobby à Washington pour accréditer l’idée d’une aide militaire algérienne au régime de Kadhafi. Selon un diplomate européen en poste à Alger, « les autorités de ce pays piétinent gravement au sujet des relations avec le Maroc, mais également avec le Conseil national de transition libyen ». Des luttes de clans et des divergences assez graves secouent les cercles influents en Algérie. Les tenants d’une ligne réconciliatrice avec les voisins ont pour le  moment perdu la partie, mais d’après nos sources, ce ne serait que partie remise. Les prochains jours risquent être décisifs.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *