Algérie: les réserves en devises ont fondu de 5 milliards USD depuis début 2020

Les temps se font de plus en plus durs en Algérie malgré les déclarations des officiels et la crise actuelle du Covid-19 risquent encore de compliquer les choses pour le pouvoir. Ce mardi 18 août, le président Abdelmajid Tebboune a révélé, lors d’une activité officielle, que son pays a perdu 5 milliards de dollars sur ses réserves en devises depuis le début de l’année 2020. Ces réserves étaient de 62 milliards USD et sont passées à 57.

Pour le président Tebboune, la situation financière du pays est «difficile», mais reste «supportable» surtout que l’Algérie compte engranger, d’ici fin 2020, quelque 24 milliards de dollars US en recettes pétrolières. Le président algérien a promis entre 10 et 12 milliards USD pour financer l’investissement.

Par la même occasion, il a réitéré que son pays se refuse toujours à recourir à l’endettement, y compris auprès de «pays frères». La loi de finances en Algérie pour cette année 2020 a retenu un prix référentiel du baril de pétrole de 30 dollars.

Actuellement, le baril tourne autour d’une moyenne de 44 USD. Une aubaine pour le pouvoir en Algérie, mais jusqu’à quand en l’absence d’autres alternatives plus viables?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lahcen 18:00 - août 18, 2020

    Chez nous ,dans l’Est Algerien il y a un dicton qui dit ; RAJALA TEKSEB ,LES CRETINS TEHSEB .Je préfère avoir 57 milliards de dollars que 60 milliards de dollars de dettes du maroc .En plus des 57 milliards ,le pétrole et le gaz coulent a flot sans parler d’autres matières .Faites vos comptes .

    1. Atlaslion 22:34 - août 19, 2020

      C’est quoi votre problème les Algeriens, à chaque fois que les médias parlent du désastre économique sociale et culturel dans lequel pâtit votre pays vous commencez à insulter le Maroc .Quand même c’est pas le Maroc qui envoie des milliers de haragas vers l’Europe dont beaucoup meurent noyés dans la Méditerranée, c’est pas le Maroc qui a siphonné tout l’argent des banques et de la poste, c’est pas le Maroc qui allume les feux dans les forêts Algériennes et que personne ne vienne éteindre faute de Canadair que le Maroc possède en cinq exemplaires et que si les autorités Algériennes avaient demandé l’assistance, le Maroc n’aurait certainement pas refusé de participer aux efforts pour éteindre ces feux ravageurs. Je n’ai pas besoin de vous décrire l’abondance des fruits,et légumes,des viandes, des denrées alimentaires de tous genres sur les étales des souks et hypermarché des villes Marocaines et à des prix très abordables, le tissu industriel Marocain qui a une avance de 30 ans sur l’Algerie produit et exporte pour 24 milliards de Dollars US , industrie automobile, aéronautique, électronique, agroalimentaire textile etc… et c’est verifiable sur le terrain contrairement aux mensonge de TEBOUNE genre l’Algerie a un PIB agricole de 25 milliards de Dollars US, un chiffre qui a fait rigoler tous les experts qui sont au courant du désastre économique Algérien très proche du scénario Vénézuélien.

    2. mouatène 16:59 - août 22, 2020

      sahayte ya dine ezzahhh. bravo aalik !!!!!