Ali Fodil, directeur d’Echourouk remercie le général Gaïd Salah pour « l’avoir libéré ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Omar 19:42 - mars 28, 2019

    Mais on est loin de l’indépendance de la justice!

  2. Bilel 23:21 - mars 28, 2019

    Mazal la justice du téléphone

  3. Madid 13:46 - mars 29, 2019

    Et qu’a-t-il fait pour les humbles et les journalistes emprisonnés ?rien

  4. Madj 13:47 - mars 29, 2019

    Et qu’a-t-il fait pour les humbles et les journalistes emprisonnés ?rien

  5. Karim 16:04 - mai 8, 2019

    Personne n’a quidnapé cet épouvantail. Il est lui même moukhabarat. Il a mis en place un journl avec l’atgent du peuple pour servir une caste et il dirige ce journal à la methode des moukhabarat. Il en est le dieu avec ses deux frères. C’est un ognorant et personne ne peut le contester. Il utilise l’ilamisme et son contrarire