Au Maroc, le ministre Amara déloge les morts pour construire un barrage

Pour les besoins de la construction du barrage de Tiddas, dans la région de Khémisset, le ministère de l’Equipement va déménager des tombes et en couvrir d’autres.

Il vient de conclure un contrat dans ce sens avec une société de travaux publics ayant ses quartiers généraux à Tiflet, autre ville de la région pour un montant de 1,7 million de dirhams. Les tombes qui seront déplacées sont celles dont les âges sont inférieurs à 40 ans. «Notre religion le permet et nous avons des avis de théologiens dans ce sens», commente un cadre du ministère de l’islamiste Abdelkader Amara.

Le barrage de Tiddas viendra s’ajouter à six autres grands barrages du bassin hydraulique Bouregreg-Chaouia. Sa retenue est estimée à 500 millions m3 et son apport sera décisif pour fournir l’eau portable nécessaire à toute la région.

Devant être livré en cette année 2021, les travaux connaissent un taux d’achèvement dépassant les 70%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *