Aujjar quadrille le pays avec treize nouveaux tribunaux de première instance

Mohammed Aujjar, ministre RNI de la Justice, adapte l’organisation judiciaire du Maroc au découpage territorial. Il vient de valider l’ouverture de treize nouveaux tribunaux de première instance qui viendront remplacer les sièges des juges résidents. Les nouveaux tribunaux de première instance seront installés, entre autres localités du pays, à Mechraâ Belksiri, Sidi Ifni, Mdiq, Tahannaout, El Hajeb ou encore à Driouech dans la région de Nador.

Le principe retenu, nous explique une source judiciaire, est que chaque préfecture soit dotée de son propre tribunal de première instance. La même nouvelle organisation judiciaire élaborée par les services de Mohammed Aujjar prévoit la mise en place d’une Cour d’appel dans la ville de Guelmim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *