Automobile : PSA s’installe en Algérie

Deux ans ! Il aura fallu deux années de négociations serrées pour que le constructeur français obtienne le feu vert des autorités algériennes à son installation dans le pays. L’accord a été signé dimanche lors du Comité mixte économique franco-algérien (COMEFA), en présence des ministres français de l’Economie, Bruno Le Maire, et du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Pour sa future usine installée à Oran, à 400 kilomètres à l’ouest d’Alger, PSA compte investir quelque 100 millions d’euros et créer un millier d’emplois directs. Ce nouvel ensemble est détenu à 49% par le constructeur français et à 51% par trois sociétés algériennes, comme le veut la loi. La production pourrait débuter dès l’année prochaine, mais il faudra attendre 2019 pour que le site soit totalement opérationnel, selon la direction du groupe français. 75.000 véhicules, à la fois des Peugeot et des Citroën, seront produit d’ici à cinq ans. PSA rejoint ainsi trois autres constructeurs déjà installés en Algérie, le français Renault, le sud-coréen Hyundai et l’allemand Volkswagen. PSA prévoit d’installer le même type d’unité de production dans les prochains mois au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *