Avec l’aide américaine, l’armée marocaine continue à perfectionner sa force de frappe aérienne

Les forces royales air marocaines continuent leur montée en gamme en se lançant dans une série de manoeuvres avec des pays amis. Ainsi, le 7 septembre dernier, des chasseurs F-16 Block 52+ marocains ont survolé le sud-ouest méditerranéen en pénétrant au Maroc avec 2 bombardiers B-52H Stratofortress, basés au Dakota du Nord. Cette manœuvre conjointe s’inscrit dans le cadre Bomber Task Force Europe qui vise à harmoniser les opérations et créer des synergies entre les forces aériennes américaines et leurs alliés en Méditerranée.

L’armée de l’air marocaine dont la majorité des aéronefs sont d’origine américaine s’est lancée depuis une dizaine d’années dans stratégie de modernisation. A partir de 2022, les 23 chasseurs F-16 Block 52+ de l’armée de l’air marocaine passeront au standard Block 72/Viper, qui n’est autre que la dernière version de cet avion produit par Lockheed-Martin.

25 chasseurs F-16 Block 70/72 Viper supplémentaires destinés au FAR seront également livrés à partir de 2022. Pour rappel, le F-16V est doté d’un radar à antenne active (AESA, pour Active Electronically Scanned Array) APG-83, d’un ordinateur de mission avancé, d’un affichage de suivi de terrain (Center Pedestal Display), d’un nouveau système de liaisons de données Link-16 ainsi que d’une connectivité et d’une avionique améliorées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *