Bensalem Himmich, l’erreur de casting de l’USFP

La direction du parti de la rose ne décolère pas contre Bensalem Himmich, titulaire du ministère de la Culture.


Il faut dire que le ministre estampillé USFP, un éminent intellectuel par ailleurs, n’en finit pas de multiplier les impairs. Après avoir déclenché la fronde des écrivains et des hommes de théâtre, voilà qu’au sein même du ministère, plusieurs cadres pourtant proches de l’USFP, commencent à se plaindre du comportement hautain de Himmich. « arrive au ministre de se barricader toute la journée dans son bureau sans recevoir aucun de ceux qui en ont fait la demande», peste un des membres de son cabinet.
Au bureau politique de l’USFP, les langues commencent à se délier. Lors d’une récente réunion, certains ténors du parti n’y sont pas allés de main morte contre les ministres qui représentent l’USFP au gouvernement. Parmi ceux qui ont cristallisé les critiques, figurent les deux nouveaux arrivants Bensalem Himmich et Driss Lachgar. Les deux ministres déçoivent énormément les militants du parti qui n’hésitent pas à dire tout haut qu’avec de tels ministres, l’USFP ne pourra jamais se réconcilier avec l’opinion publique marocaine. Conscient que la situation devient très compliquée pour son parti, le premier secrétaire Abdelouahed Radi a pris la peine de téléphoner au ministre de la Culture pour attirer son attention sur les risques qu’il fait encourir à l’USFP s’il continue à gérer son département comme il le fait actuellement. Un avertissement, pour le moment, sans frais pour Bensalem Himmich

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *