Carlos Ghosn fortement intéressé

Dans une déclaration à Maghreb-intelligence, en marge de l’inauguration de l’usine de Tanger au Maroc, qui produira des voitures low cost de la marque Dacia, Carlos Ghosn président directeur général de Renault-Nissan, a affirmé que son groupe était en discussions avancées avec l’Algérie pour l’établissement d’une usine dans ce pays, même si aucune décision n’a encore été prise. [onlypaid] Ghosn a rappelé que l’Algérie était un marché stratégique pour les marques du groupe et si jamais il devrait y avoir une usine dans ce pays, c’est Renault qui va la construire. Le staff du constructeur automobile français confirme ainsi le grand intérêt pour le marché algérien qui est l’un des plus importants d’Afrique et l’un des plus dynamiques aussi. Pour le moment, rien d’officiel n’a encore été consigné entre les deux parties. Renault se concentre sur le démarrage de la production sur son site tangérois, considéré comme le plus grand en Afrique et au Moyen-Orient. L’usine devrait produire à termes quelques 400 mille voitures, dont la grande majorité sera destinée à l’exportation. [/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *