Chakib Khelil : « Les monnaies marocaine et tunisienne sont soutenues par la drogue et le terrorisme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Benchohra 16:24 - septembre 5, 2018

     » le chat quand il voie sa proie dans un endroit inaccessible, il dit qu’elle a une mauvaise odeur »

  2. sarra badrani 20:52 - septembre 5, 2018

    Cet animal est l’ancien ministre du pétrole algérien corrompu comme son patron Bouteflika et toute la classe politique et militaire algérienne et qui accuse ses 2 voisins qui ont réussi mieux que son pays au bord de la faillite

    1. Hassan 10:26 - septembre 6, 2018

      Je suis algerien et que cette personne ne representre que lui lui meme et un voleur 69million de dolars

      1. Saadiune 14:53 - septembre 8, 2018

        Bravo pour votre courage dire une vérité que le commun des algériens connaît ce prédateur sans vergogne qui pillé le trésor algerien aurait au moins de fermer sa gueule

  3. Djam 00:31 - septembre 6, 2018

    Explications peu convainquantes. Le dinar ne s’est pas mieux porté quand le prix du pétrole était aux cimes et question terrorisme on n’est pas moins lotis que nos voisins

  4. Mohamed 14:05 - septembre 6, 2018

    Quel dommage ce présidentiable qui ne maitrise même pas les notions élémentaires d’économie. Il prétend que le terrorisme apporte des devises au pays et renforce la monnaie nationale. Tout celà pour occulter le fait qu’en algerie une bonne partie des recettes de pétrole est détournée par ses semblables.

  5. Saadiune 14:54 - septembre 8, 2018

    Bravo pour votre courage dire une vérité que le commun des algériens connaît ce prédateur sans vergogne qui pillé le trésor algerien aurait au moins de fermer sa gueule