Chami et Aghmani complètement out

Les deux ministres socialistes du gouvernement Abbas El Fassi viennent de subir un sévère camouflet en ce début de semaine.

En effet, la multinationale britannique Mornatex spécialisée dans le textile qui disposait de 4 unités de production dans la ville marocaine de Salé, vient de mettre les voiles en décidant purement et simplement de fermer ses unités marocaines. Ce sont 1500 salariés qui se retrouvent sur le carreau. Un nombre impressionnant dans une ville touchée de plein fouet par le chômage. Un ancien ministre socialiste trouve scandaleux le silence des ministres USFP en charge de la question. Il a déclaré à Maghreb-intelligence, sous couvert de l’anonymat, que les départements de Jamal Aghmani en charge de l’Emploi et de Ahmed Chami en charge de l’Industrie et du commerce ont totalement failli dans la gestion de cette crise. Alors que les deux ministres multiplient les sorties médiatiques tonitruantes, ils étaient incapables de mettre sur place une cellule de veille pour prévenir de tels risques, d’autant plus que cela fait deux semaines que les salariés de Mornatex observaient un sit-in devant leurs usines. En perdant cette multinationale, le Maroc perd dans la foulée de grands donneurs d’ordres telles les grandes enseignes Marks and Spencer, Victoria’s Secret et Gossard. L’USFP perd lui, selon cet ancien ministre, le peu de crédit qui lui restait chez la classe ouvrière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *