Collecte de fonds : les ONG proches du MUR visées par un tour de vis

Les autorités marocaines semblent décidées à mettre fin à l’anarchie qui caractérise la collecte de fonds pour des œuvres de charité, ou plutôt ce que l’on qualifie plus exactement d’appel à la générosité publique.

De directives fermes ont été données aux représentants du Parquet pour initier des poursuites judiciaires contre toute personne ou organisation qui aurait recours à une collecte de fonds sans l’autorisation du Secrétariat général du gouvernement (SGG) comme le veut une législation qui remonte à 2005.

Ce tour de vis fait déjà des mécontents au sein de plusieurs ONG dans le nord du royaume et dont une grande majorité sont affiliées au Mouvement unicité et réforme (MUR).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *