Condoléances royales : le patron du PAM, Abdellatif Ouahbi et le geste gauche de trop

Abdellatif Ouahbi, à son tour, rate beaucoup d’occasions de se taire ou alors de demander conseil avant de faire n’importe quoi et se faire par la même occasion beaucoup de mal.

Il vient aujourd’hui de damer le pion à l’autre champion en populisme et en bavardages, Abdelilah Benkirane. Le secrétaire général du PAM n’a pas trouvé mieux à faire que poster, sur sa page Facebook, un message de condoléances que lui avait envoyé le roi Mohammed VI suite au décès de sa mère.
Une attitude gauche, très gauche, selon les Us et coutumes du sérail marocain. Car, pour ceux qui connaissent les usages, on ne dévoile pas un échange avec le Palais avant que ce ne soit annoncé par les canaux officiels. Dans ce cas de figure par le ministère de la Chancellerie et de la maison royale, puis l’agence officielle MAP.

C’est ce dirigeant politique, qui se comporte avec autant de légèreté qu’on mettrait à un haut poste de responsabilité? Président du Parlement, il risquerait d’attirer à son pays des tonnes de crises politiques. Ministre à la tête d’un département sensible et ce serait la catastrophe.

Un dicton marocain dit que la langue peut mener son homme en enfer. Abdellatif Ouahbi doit apprendre à surveiller la sienne, ou du moins à la tourner dans sa bouche plusieurs fois avant de commettre des « bêtises ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *