Consulats africains au Sahara Occidental: les pays arabes suivront-ils l’exemple?

La diplomatie marocaine a réalisé des prouesses inespérées dans la gestion du dossier du Sahara quand plusieurs pays ont ouvert récemment des consulats généraux dans les villes de Laâyoune et Dakhla (Gambie, Iles Comores, Sao Tomé…). L’autre partie (Algérie et Polisario) n’a pas du tout apprécié ces rebondissements et ont même saisi l’ONU et l’Union africaine à ce sujet.

Mais l’avenir pourrait réserver d’autres mauvaises surprises pour les adversaires du Maroc.Des sources qui suivent le développement de ce dossier, sur le volet diplomatique, nous avouent que certains pays arabes, parmi les alliés historiques du Maroc, seraient en cours d’étudier la même option pour ouvrir des représentations diplomatiques dans les villes du Sahara Occidental.

L’un de ces pays, que nos sources ne citent pas, serait issu du CCG (conseil de la coopération du Golfe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *