Coronavirus. Mohammed VI et Felipe VI, une complicité à toute épreuve

Parfois, pour prendre les grandes décisions, il faut que cela se fasse au plus haut niveau des Etats. Et c’est exactement le cas quand il s’agit ds relations maroco-espagnoles. Selon nos sources, des deux monarques Mohammed VI et Felipe VI s’entretiennent régulièrement au téléphone ces derniers jours pour étudier des ripostes communes au Covid-19, surtout s’agissant de questions revêtant un intérêt bilatéral.

«Le roi Felipe VI s’était entretenu avec les grands dirigeants du monde comme le président américain et la reine Elisabeth II, mais il n’a pas oublié l’importance que revêt le voisin du Sud, le Maroc, et son roi», affirment nos sources. Plus concrètement, nos sources affirment que c’est grâce à ce contact permanent entre les deux rois que de grandes décisions, à caractère assez sensibles, ont été résolues.

Les deux rois sont intervenus pour débloquer le retour des Marocains retenus à Sebta et Melilla dès vendredi dernier. D’autre part, près de 2.000 ressortissants espagnols et résidant en Espagne vont pouvoir rejoindre le pays ibérique dès le 22 mai et ce grâce aux directives de Mohammed VI.
Mieux encore. L’Espagne, sur instructions de Mohammed VI, est le premier pays à pouvoir effectuer des rapatriements par voie maritime de ses ressortissants depuis le Maroc.

Une ligne sera très active dès le 22 mai entre Tanger Med et Malaga avec des liaisons qui auront lieu également le 28 mai et le 4 juin.
«L’Espagne, de toutes les manières, se comporte mieux, pour le bien des deux pays, que les Pays-Bas, la Belgique ou encore la France. Il ne faut jamais prendre de haut un partenaire de premier ordre comme le Maroc», commentent nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK 14:56 - mai 18, 2020

    La différence fondamentale entre le Roy d’Espagne et le Roy du Maroc, c’est que l’un est Roy d’une démocratie et n’a aucun pouvoir, il est là juste pour le protocole et garant de la constitution qui donne tous les pouvoir au parlement et au gouvernement, l’autre est un Roy totalitaire qui s’occupe de tout et de rien, ce qui lui permet de faire la charité à ses sujets quand un problème survient avec l’argent qu’il leurs a pompé.

  2. Moh35 15:09 - mai 18, 2020

    Je m’abonne pour pouvoir recevoir les notifications pour les nouveaux commentaires et rigoler un bon coup. 😂🤣

  3. azzam azzouzi 19:15 - mai 19, 2020

    gelippe n’a aucun pouvoir exécutif il ne lui reste que des missions de symbolisation