Coup de fil royal à Nabil Benabdallah

D’aucuns ont affirmé tout au long de l’été qu’il était la cible principale de la colère royale exprimée lors du discours du Trône à l’encontre de la classe politique. Il semblerait que Nabil Benabdallah entame un retour en grâce au lendemain de la disparition de sa mère, puisque Mohammed VI l’a appelé personnellement pour lui présenter ses condoléances. Des égards réservés par le souverain à ceux de ses sujets qui bénéficient de son estime. Dans le même temps, Nabil Benabdallah, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, a reçu des instructions royales pour s’envoler d’urgence à Conakry et s’enquérir de l’avancement du projet de mise à niveau de la capitale guinéenne piloté par le Maroc. Un projet supervisé de près par le roi Mohammed VI et le président Alpha Condé. Et un signe fort du retour en grâce du patron du PPS au sein du Palais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *