Crise des produits de consommation : L’Algérie replonge dans le siècle dernier avec un «filet social» au bord de la rupture

En ce début du mois de ramadan, un sombre air des années 80 plane sur les villes algériennes. Pénurie des produits de première nécessité, files d’attentes devant les guichets pour manque de liquidités et des grèves récurrentes dans plusieurs secteurs. A Alger, Oran ou Jijel, l’ambiance est à couper au couteau. Les marches, chaque mardi des étudiants et du hirak chaque dimanche, rajoutent un brin de noirceur à ce tableau. Ces images frappantes rappellent aux Algériens d’un certain âge le siècle dernier quand dans milliers d’Algériens faisaient la file devant Aswak El Fellah et leurs rayons efflanqués.

La flambée du mercuriel depuis des semaines et les multiples pénuries démontrent la panne d’une économie « dirigiste » managée avec un esprit des années 70. Les bousculades devant les camions de lait de Giplait à Bab El Oued, les tensions devant les étals d’huile de table «Fleurial» ou encore les disputes pour des sacs de semoule dont le prix n’a pas bougé depuis un quart de siècle dépitent de plus en plus des Algériens. La faiblesse de leur salaires impacte leur pouvoir d’achat qui subit continuellement une érosion vertigineuse. Face à cette situation qui risque de dégénérer à tout moment, le pouvoir algérien demeure pieds et poings liés.

Et pour cause, les gouvernements successifs n’ont pu mettre en place une véritable économie de marché. 30 ans après la chute du mur de Berlin, l’Algérie opte toujours pour un modèle de planification socialiste complètement désuet. A titre d’exemple, la semoule, l’essence et le lait sont encore subventionné par un budget étatique qui prend l’eau de tout part. D’ailleurs, pour résoudre la pénurie de l’huile de table, le gouvernement n’a pas trouvé mieux que de confier la distribution de cette denrée alimentaire essentielle aux Assemblées populaires communales comme c’est le cas ces jours-ci à Jijel. Une solution d’un autre temps pour un problème qui se répète chaque mois.

Aujourd’hui, le régime algérien esquisse une sorte de fuite en avant d’organiser des élections législatives d’ici le mois de juin. « Les Algériens ont besoin de sécuriser leur fin de mois et de manger à leur faim sans bousculades ni scènes humiliantes et non d’un parlement qui n’a aucune influence sur la gestion des affaires du pays », se lamente un ancien ministre retiré de la politique.

Alors, la hausse des prix du pétrole peut-elle constituer une sinécure ? Pas sûr, en raison tout d’abord de la baisse constatée de la production algérienne de pétrole qui constitue un net manque à gagner et de la versatilité des marchés mondiaux qui hypothèque une économie en souffrance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pragmacom 11:51 - avril 15, 2021

    Mme Lavnovka: petite précision: les marches du Hirak ont lieu les vendredi et non dimanche (1er paragraphe, 4e ligne). C’est un détail bien sûr, mais connaissant le régime militaire et ses adeptes inconditionnels, ils sont capables de s’accrocher au détail pour tenter de discréditer la qualité de vos informations, dans le but évident d’occulter l’essentiel, à savoir la nette dégradation des conditions de vie du Peuple Algérien. Bon courage aux femmes et aux hommes libres de toutes les composantes du Hirak, et que Dieu leur vient en aide et les protège.

    1. Karim 19:46 - avril 15, 2021

      Autant que Algérien et fièr de l’être, dans l’absolu je préfère de loin être gouverné par un régime militaire nationaliste et qui ne courbe pas l’échine, que d’être gouverné par un makhzen vassal de l’occident et du sionisme à l’image de André Azoulay qui détient le vrai pouvoir dans ta narcomonarchie. Pour info il y’a plus de 450 000 de tes sujets qui travaillent en Algérie et qui sont corviables à merci.

      1. Pragmacom 23:09 - avril 15, 2021

        Karim: Grand bien te fasse de te faire écraser par ta junte depuis 1962, sauf que ce n’est pas l’avis des millions d’Algériens qui le crient depuis plus de 2 ans à la face du monde. « Régime militaire nationaliste » affirme-tu? Je ne connais pas de régime militaire au monde qui ne joue pas la fibre nationaliste pour assoir sa dictature sur son peuple, à défaut de légitimité. Sauf que dans votre cas, le CV professionnel réel de votre junte est vide, à part ses « exploits » contre sa propre population civile, les moines étrangers, les opposants politiques et les VRAIS Moudjahidines qui avaient survécu à la guerre de libération (Mohamed Boudiaf, Krim Belkacem, …). Mr Azoulay est un compatriote qui sert son pays comme tous les Marocains, en apportant aux décideurs son expertise comme conseiller. Je sais que cela vous gène beaucoup, mais tant pis pour vous. Quant aux « sujets » Marocains qui travaillent en Algérie, et dont je te laisse la responsabilité du chiffre avancé, je dirais: encore bien pour votre peuple!, car sinon ce ne serait pas des files et des bousculades pour seulement quelques produits de base auxquelles on assisterait, mais pour tous les produits sur le marché (agriculure, construction, services, arts, textiles, etc…). A propos, je ne devrais pas te rappeler qu’il y a aussi des Algériens qui travaiilent au Maroc, et ils y sont les bienvenus. En outre, le qualificatif « corviables à merci » que tu as attribué à ces travailleurs Marocains est un révélateur de ta personnalité complexée. C’est aussi le langage usité dans les casernes que tu sembles adduler. Bon plaisir…

        1. Karim 02:29 - avril 16, 2021

          En parlant d’écrasement, c’est plutôt toi et tes co-sujets qui vous faites écraser par votre roitelet homo6 et son makhzen et apparement ça vous fait un bien fou !!!! La révolte de la misère à fenidak, tanger, l’atlas……., le vendeur de poisson broyé dans une benne à ordure à el-hoceima (rif), la bousculade d’essaouira qui a fait au moins 15 morts lors d’une distribution d’aide alimentaire « Mourir pour des sacs de farine », les cueilleuses de fraises marocaines en espagne et les abus sexuels, les femmes-mulets marocaines…………… et la liste est longue, si ce n’est pas de l’écrasement je vois pas qu’est ce que ça peut-être !!!!????? Malgré tous ça vous continuez à crier à tue-tête acha el malik sidna, c’est purement de l’esclavage des temps modernes, enfin grand bien vous fasses que vous soyez des esclaves consentant.
          Les Algériens se révoltes contre les tenants du pouvoir parmi eux quelques généraux qui pour la plupart sont en prison, ils ne se laisse pas faire, mais n’empeche ils sont solidaire avec leur Armée qui est issue du peuple d’ou l’abrévation ANP (Armée National Populaire) et qui est la digne héritière de l’ALN (Armée de libération National), contrairement à tes FAR rien que l’abrévation ça donne à réflichir (Souris en dialecte arabe) qui leurs unique mission est de maintenir la famille royale prédatrice sur le trône en écrasant le peuple.
          Le CV professionnel de notre Armée est la fièrté de tous les Algériens, elle sécurise les 7 frontières terrestres qu’en a avec des pays qui sont des poudrières (terrorisme, trafic de drogue, émigration clandestine et d’autres infiltrations), nos frontières maritimes avec l’espagne et l’italie, elle est le garant de l’intégrité et la souveraineté nationale pas 1 m2 de perdu, l’exemple d’el ardja à feguig en est la preuve. Est ce que tu peux dire autant de tes FAR !!?? Non, la preuve l’îlot persil qui est à 200 m de vos côtes sans parler de ceita et Mililia, où vos plaisantins des far ont été chasser avec un coup de pied au cul comme de vulgaire truands, la risée du monde.
          Si je suis ton raisonement pour les sujets marocains (corviables à merci) qui travaillent en Algérie, on doit-être reconnaissant envers ta narcomonarchie !!!! Heuresement pour toi que le ridicule ne tue pas, jusqu’à la preuve du contraire on a pas était les chercher c’est la misère qui les a ramenés et pour les Algériens qui travaillent au maroc ils sont un millier toute au plus, dont certain c’est des couples mixtes (Algéro-marocain) et ils ne font pas un travail manuel pour la plupart ils ont des investissements ou c’est des cadres qui travaillent pour des sociètés étrangères.
          Tu dois souffrire de Trouble Obsessionel Compulsif et d’un complexe d’infériorité vis a vis de l’Algérie, je te rassure tu n’es pas le seul c’est le cas de la majorité des sujets marocains avec leur makhzen. Concernant ma personnalité, tout simplement j’éprouve une haine viscérale aux traîtres et ce n’est pas les exemples qui manquent pour ton makhzen et l’histoire est riche la dessus.

        2. Karim 03:10 - avril 16, 2021

          Et autre chose ta fierté de ton compatriote azoulay, me fait penser à la déclaration qui a été faite par ton pseudo MAE barouita de la protectorat, toute honte bue que dans l’actuel gouvernement de netanyhou il y’a 7 ministres marocains, sachant qu’il s’agit d’un gouvernement le plus sioniste et le plus raciste au monde qui a met en place une vraie politique d’Apertheid à l’encontre des pauvres palestiniens, et aprés dire qu’ils soutiennent les palestiniens. C’est plus que de la fourberie, de la malhonnêtete et de l’hypocrisie c’est de la schizophrénie.

          1. Amin 08:06 - avril 16, 2021

            On voit clairement les ravages du boumedienisme sur ton cerveau:
            _ Antisemitisme debridé
            _ Haine obsessionelle du maroc et racisme contre les marocains
            _ Amalgame entre état et simples citoyens
            _ fierté nationale de pacotille
            Mais avant de cracher sur le Maroc, n’oublie jamais que sans ce pays vous ne seriez jamais indépendants, n’oublie pas que Boumediene lui même, Bouteflika, Boussouf, Ben Bella, Boudiaf, Zarhouni , Abban Ramadan et pratiquement tous les tenors du FLN ont trouvé au Maroc refuge et soutien logistique et militaire sans parler du soutien du roi Mohamed V dans les nations unies en faveur de l’indépendance algérienne. Ta haine et ton racisme hérité inconsciemment du système Boumediene obscurcit ta vision et altère tes jugements et ce même système est la cause du fiasco de l’Algérie indépendante et qu sans ses ressources naturelles ne saurait tenir un seul mois en tant que nation, nation préfabriquée par la France

  2. M'hamed M HAMED BENMOUFFOK 12:41 - avril 15, 2021

    Malgré tout , ils ont un niveau de vie supérieur à leur voisin de l’est et surtout de l’ouest, que doit il en être chez eux ?

  3. Nouri 03:08 - avril 16, 2021

    Propagande et désinformation d’un site makhzénéen !!! On tient à préciser à la dame qui se cache derrière le pseudo Caterina Lalovnovka que le peuple algérien préfère mourir de faim, manger les cailloux comme on dit chez nous, que d’être gouverné par un régime moyenâgeux vassal de l’Occident qui se prosterne devant Israël pour survivre.

    1. Karim 04:13 - avril 16, 2021

      C’est le blackout point de vue informations au narcomonarchie, leurs unique obsession est de donner une image idyllique de leur royaume moyenâgeux qui est totalement fausse, on occultant la vraie misère qui sévit chez eux. L’Algérie n’a rien à cacher au contraire y’a que comme ça quand peut nous corriger et avancer, car il s’agit bien de notre cupidité qui provoque ce genre de scène, on achète plus que nos besoin réels !!!! Par jour les Alģériens jettent à la poubelle 10 millions de baguettes de pain, l’équivalent de 320 millions de dollars par an d’importation du blé tendre de quoi construire un hôpital de 700 lits ultra moderne avec ses équipements médicaux, aussi suivant le dernier rapport de l’ONU les Algériens gaspille prés de 4 millions de tonnes/an de nourriture, un chiffre qui est supérieur à la moyenne mondiale, en plus des frais de traitement des ordures ménagères. Entièrement d’accord l’Algérien ne se prosterne pas, il préfère mourir et garder sa dignité, on a pas les mêmes valeurs que eux. Amicalement.

      1. Pragmacom 11:20 - avril 16, 2021

        Karim: je pourrais reprendre et démonter point par point tous les stéréotypes et formules à l’emporte -pièce que tu as empruntés à la cohorte de journaleux et de commentateurs qui pillulent sur « algériepatriotique », tu sais, la tribune de Lotfi NEZZAR (à propos son père n’est plus en prison, contrairement à ce que tu affirmes plus haut ?). Mais je n’ai ni le temps ni l’envie de continuer à perdre mon temps avec des gens allaités au biberon de la haine anti-marocaine, et avec lesquels aucun dialogue civilisé et constructif n’est possible. Je vais donc mettre fin à cet échange en ce 1er vendredi de Ramadan, en te laissant jouir de la sensation énivrante et sécurisante de vivre dans « le pays le plus fort d’Afrique, des pays arabes, des non-alignés, du monde entier même »…. et ce dans tous les domaines (militaire, santé, économie, culture, droits des peuples, …). Dixit vos dirigeants et votre propagande. Rdv dans quelques petites années pour le bilan. Bonne chance Karim!

      2. Babou 18:18 - avril 16, 2021

        Le monde entier que l’algerie est en faillite, plus d’huile, plus de sucre, plus de liquidité, plus de viande vos généraux vont importer de la viande congelée d’Espagne même pas hall, plus de vaccin manque de médicaments plus de voiture d’occasion ,alors arrêtez de faire les fiers,il ne faut pas jouer au riche quand on a pas le sou.

        1. Karim 18:38 - avril 16, 2021

          Va te prosterner et lécher les babouches misérable sujet.

          1. Babou 20:18 - avril 16, 2021

            Vas faire la queue pour ton litre d’huile https://www.lepoint.fr › monde
            Algérie : une pénurie d’huile inquiète à l’approche du ramadan

      3. Lotfi turbo 23:44 - avril 16, 2021

        Pathétique!!! Vous ne pouvez pas vous empêcher de descendre an niveau du caniveau…..
        Mais, c’est quoi votre problème?!?
        Votre seul « style », c’est l’insulte la plus gratuite et sans raison. En fait, en guise de débat vous vous contentez d’un monologue , au ras des pâquerettes. Vous devez avoir le dernier mot , d’une façon ou d’une autre. Vraiment pathétique, j’ai pitié….

    2. Babou 12:03 - avril 16, 2021

      La personne qui se cache derrière le pseudo, est un journaliste algerien.il sait de quoi il parle

      1. Nouri 03:56 - avril 17, 2021

        Journaliste algérien ? Maghreb-intelligence est un site marocain sous tutelle des services de propagande de Yassine Mansouri. Les services secrets marocains contrôlent pas moins de 200 sites en français et en arabe et en français pour diffuser des fake news sur l’Algérie.

        1. Babou 08:35 - avril 17, 2021

          Tout à fait c’est un journaliste algerien très connu et il n’est le seul je ne donnerai son nom ,mais si ça vous intéresse une petite recherche Google vous éclairera plus.

  4. mouss 10:45 - avril 16, 2021

    APRES leur indépendance les bounifs auraient s il avaient l’honneur dont ils se prevalent a longue de journée développe leur pays en faisant un pays moderne c était le defi une necessite vitale une obligation l ultime vengeance apres avoir été traite comme des chiens pendant 130 ans

    pour en faire un paradis ne serait ce que pour prouver aux Français qu ils etaient capable de se demerder sans eux
    or ce pays se considere lui meme encore comme un pays du tiers monde
    incapable de transformer quoi que ce soit vivant encore dans les infrastructures de ceux qui on créer ce pays de toute piece et malgré toutes les richesses qui maintenant s epuisent
    quel echec quelle honte oblige de s enfuir vers cette France tant haï pour pouvoir manger a leur faim sous les insultes et les quolibet des anciens d algerie francaise
    qui constatent qu apres leurs depart eux ce territoires est revenu a l epoque du moyen age incapable de batir de cultiver de produire les les pieds noirs l avaient dit en partant l’histoire leur a donne raison