Le début de la fin pour Netanyahu ?

Vent mauvais pour le Premier ministre israélien. Après deux ans d’enquête, la police israélienne recommande à la justice d’inculper Benjamin Netanyahu , 68 ans, pour corruption, fraude et abus de confiance. Les enquêteurs estiment en effet qu’il existe suffisamment de preuves pour poursuivre le chef du gouvernement, accusé d’avoir accepté pour plusieurs dizaines de milliers de dollars de pots-de-vin, selon un calcul effectué par la presse israélienne.

Il lui est également reproché d’avoir tenté de passer un accord secret avec le propriétaire du quotidien de Tel Aviv Yediot Aharonot, en échange d’une couverture favorable de la part du journal.

La décision de poursuivre Netanyahu revient désormais au procureur général Avishaï Mandelblit, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Lors d’une intervention à la télévision mardi soir, le Premier ministre israélien a une nouvelle fois réfuté les accusations de la police. En cas d’inculpation, rien n’oblige Netanyahu, dont le mandat courre jusqu’en novembre 2019, à démissionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chaoui04 18:16 - février 22, 2018

    Le début de la fin pour Netanyahu ?Si c’est le cas ,il trouvera refuge et hospitalité chez ses frères marococus ( Azoulaye et homo6).C’est sa deuxième patrie.