Déferlante de kippas israéliennes sur le Maroc

Le Maroc est devenu l’une des principales destinations du tourisme spirituel dans le monde. Après les dizaines de milliers de mourides Tidjanis qui déferlent depuis quelques temps sur Fès pour visiter le tombeau du saint Sidi Ahmed Al Tijani, les touristes israéliens ne sont pas en reste.


Ainsi, ils se font de plus en plus nombreux dans des villes comme Rabat, Casablanca, Fès, Marrakech, Essaouira, Safi et Agadir. Si la tendance est très ancienne, les observateurs ont remarqué que le flux des « kippas »  a presque doublé ces deux dernières années. Ces touristes d’un genre « très particulier » prennent souvent part aux festivités accompagnant des fêtes religieuses comme « Pâques » et la « Hyloula » dans les différents mausolées hébraïques marocains. Il faut rappeler que rien qu’en Israël vivent plus de 500 milles juifs d’origine marocaine et qui ont gardé des liens profonds avec où ils sont nés eux ou leurs parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *