Des aides alimentaires périmées de l’Espagne aux populations de Tindouf?

Les autorités algériennes ont fait une dérogation, ce 1er décembre, à la législation impliquée par le Covid-19 pour ouvrir ses frontières à un cargo espagnol devant arriver le même jour au port d’Oran.

Selon des sources espagnoles et sahraouies, ce navire transporte plusieurs dizaines de camions chargés d’aides humanitaires dont la nature n’a pas été précisée et qui sont destinées aux camps de Tindouf dans le Sud algérien.

Selon les sources de Maghreb Intelligence, ce convoi d’aides humanitaires pourrait déboucher sur un grand scandale où seraient complices aussi bien l’Espagne que l’Algérie.

Explication: la grande partie des camions transportant ces aides humanitaires attendaient d’embarquer au port d’Alicante depuis neuf mois.

Si ces véhicules sont chargés d’aliments, de médicaments ou de lait pour nourrissons, il y a des inquiétudes à se faire quant à leur péremption, affirment les mêmes sources. Et, dans ce dernier cas de figure, aussi bien l’Espagne que l’Algérie doivent assumer leurs responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. kari 17:27 - décembre 1, 2020

    Scandaleux

    1. Ziad 17:36 - décembre 2, 2020

      La majorité des denrées alimentaires et médicaments se retrouvent dans les marchés de Tamanraset, Alger ou autres contrées algériennes. Car les généraux électroménagers veillent au grain et prélèvent leurs parts. Pauvre polizbal

  2. Babou 12:29 - décembre 4, 2020

    Même périmées, ces aides seront vendues au marché noir